5 erreurs à éviter en construisant un poulailler

Les poules sont devenues les nouveaux chiens. Plaisanterie à part, les poules et les coqs envahissent les réseaux sociaux actuellement. Il n’y qu’à se rendre sur Instagram pour voir à quel point les gens les adorent actuellement. Un tel buzz pousse les gens à vouloir en avoir chez eux et à vouloir construire leurs propres poulaillers tout naturellement. Et bien évidemment, il existe une liste d’erreurs que vous devez éviter à tout prix pour réussir ce nouveau projet personnel.

Oublier les prédateurs

Que vous élevez des poules pour le plaisir, pour les œufs ou pour la viande, vous n’aimerez vraiment pas qu’un prédateur vous les tuent ou volent vos œufs. Cela peut être des chiens errants, des rats ou encore des renards. Pour protéger définitivement vos animaux de ces bêtes, vous pouvez les mettre dans une cage bien sécurisée. Cet article sur le poulailler vous explique tout ce qu’il faut savoir pour le construire.

Il existe aussi de simples moyens de les décourager :

  • en coupant les herbes autour du poulailler,
  • en installant des pièges,
  • en montant un grillage,
  • en posant un détecteur de mouvement qui s’allume automatiquement,
  • en ajoutant une barrière bien élevée et épaisse.

Ne pas l’entretenir

 

Le poulailler est l’abri de vos animaux chéris et ils ont besoin que ce soit toujours bien propre et bien ranger pour pouvoir y vivre convenablement. Prenez le temps de bien le nettoyer pour enlever toutes leurs déjections, surtout au niveau de la mangeoire s’il y en a.

Évitez en même temps d’y stocker tout simplement les sacs de nourriture déjà ouverts. Versez-les dans un seau à couvercle pour les protéger contre les intempéries et les nuisibles.

 

Encourager les moustiques

Les abreuvoirs ouverts posent un réel problème dans le poulailler. Cela devient automatiquement un nid à moustiques. Quelques heures laissées à l’air libre et vous y trouvez de millions de larves de moustiques. Cela vous oblige à le vider régulièrement. En plus d’être un gaspillage d’eau, c’est assez contraignant. La solution, c’est d’opter pour un abreuvoir fermé. Il existe désormais de nombreux modèles d’abreuvoirs plus hygiéniques pour les volailles sur le marché.

Ne pas savoir les garder à l’intérieur

Si vous avez un poulailler fermé où les poules n’ont pas le droit de sortir, vous savez donc qu’elles se précipitent toujours pour aller dehors dès que vous y entrez. C’est un vrai problème, surtout si vous n’avez pas une cour fermée pour leurs gambades. Pour éviter ce scénario, il existe une solution toute simple : mettre un crochet à l’intérieur. Ainsi, vous pourrez récolter les œufs tranquillement sans devoir courir après elles partout après.

Omettre l’entrée

Cela peut encore s’éviter en prenant le temps d’ajouter une porte d’accès qui vous permettra de ramasser des œufs sans entrer dans le poulailler. De cette façon, vous n’aurez même pas besoin d’entrer au milieu des poules et vous ne risquez pas de se faire picoter ou marcher sur les déjections.

Ces conseils vous éviteront les pépins des nouveaux éleveurs de poules.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*