Causes et prévention des diarrhées chez les veaux

Les diarrhées des veaux sont l’un des plus gros problèmes de santé chez ces jeunes animaux. Sachez que les nouveau-nés sont très fragiles, puisqu’ils n’ont pas d’anticorps à la naissance. Pour les éleveurs, ces gastro-entérites représentent un vrai fléau, étant donné qu’elles sont liées à un fort taux de mortalité chez ces petits ainsi que d’importantes pertes économiques. Afin de comprendre les causes de cette maladie et la prévenir, continuez votre lecture.

Les symptômes de la diarrhée chez le veau nouveau-né

Il est essentiel de déceler rapidement les diarrhées du veau, pour qu’elles soient traitées le plus tôt possible. Elles peuvent se présenter entre les premières heures après la naissance du nouveau-né et dans les six semaines qui vont suivre.

Voici les symptômes auxquels vous devez faire attention :

  • Un état de déshydratation. Il vaut mieux avoir à disposition du réhydratant pour veau, dès la naissance de l’animal. Vous reconnaitrez un veau déshydraté s’il a le pli de peau qui marque et qui ne se remet en place que lentement. C’est aussi le cas si son globe oculaire s’enfonce ou si son mufle est desséché.
  • Des diarrhées qui peuvent contenir du mucus ou du sang.
  • Une perte de poids.
  • Un état d’affaiblissement. Le veau ne se tient pas debout, est peu réactif, a une baisse d’appétit ou ne tète pas.
  • La température rectale est au-dessus de 39,5 °C ou en dessous de 38 °C.

Les causes principales des gastro-entérites chez les veaux

Différentes causes peuvent être responsables des diarrhées chez les veaux. Voici les principales origines de ce genre de maladie :

  • Les bactéries – Ce sont les causes les plus fréquentes et les plus connues. La bactérie responsable de la plupart des cas est l’Escherichia Coli. Dans d’autres occurrences on peut aussi retrouver des bactéries du type Salmonella, Clostridium, Yersinia ou Coccidies Campylobacter.
  • Les virus – Les coronavirus, les rotavirus, les virus du BVD, les togavirus et les calicivirus peuvent infecter l’intestin du jeune animal.
  • Les parasites – Les principaux parasites touchant les veaux sont les coccidies et les cryptosporidies. S’ils sont les plus fréquents, il est également possible de retrouver des Cryptosporidium, des Eimeria sp, des Strongyloides sp et des Giardia sp.
  • L’alimentation – Les diarrhées d’origines alimentaires chez les veaux s’expliquent par des changements brusques de la quantité ou de la composition du lait tété. Des horaires de tétées irréguliers peuvent aussi provoquer des gastro-entérites.

La prévention des diarrhées chez les veaux

Bien que les diarrhées néonatales soient répandues chez les veaux, elles peuvent être évitées. Pour cela, il est essentiel de faire en sorte d’offrir des conditions de vie saine à la fois au nouveau-né et à sa mère. Lorsque cette dernière est bien portante, elle pourra produire du colostrum riche. Cette première sécrétion lactée doit être fournie rapidement et en quantité suffisante au veau. Le colostrum le nourrit et lui apporte des anticorps produits par la vache. Le nouveau-né doit en absorber une quantité équivalente à 10 % de son poids dans les premières 24 heures suivant sa naissance.

De bonnes conditions d’hygiène et d’ambiance permettent aussi au veau de développer un système immunitaire solide. Ainsi, l’éleveur doit s’assurer qu’il bénéficie d’une litière à la fois suffisante, propre et sèche. Le veau ne doit être regroupé qu’avec d’autres veaux qui ont le même âge que lui, tout en veillant à ce que la densité animale ne soit pas excessive. De plus, les animaux malades doivent être séparés de ceux qui sont sains. Il faut aussi veiller à ce que la mère soit toujours en bonne santé. Par ailleurs, assurez-vous de bien désinfecter vos mains ainsi que vos équipements après avoir manipulé des animaux malades.