Pourquoi un chien aboie-t-il ?

Les aboiements d’un chien provoquent souvent l’incompréhension. Le maître ne sait pas comment interpréter ces bruits, tandis que les passants ou les voisins imaginent déjà que le dressage de l’animal est mal fait. Or, les aboiements restent tout à fait normaux. Pour les arrêter, il faut d’abord déterminer les causes, puis agir.

Les principales causes possibles des aboiements

Lorsqu’un chien aboie quand il est seul dans la maison, la raison principale est l’anxiété. Habitué à être aux côtés de ses frères et sœurs à l’élevage, puis avec son maître à son domicile, le chien vit très mal la solitude. Beaucoup de chiens finissent alors par faire des bêtises. D’autres hurlent. Cela va des aboiements classiques aux hurlements dignes des loups.
Dehors, les aboiements dépendent du caractère du chien ou de la situation. Par exemple, quand un autre chien est croisé, les aboiements peuvent être de l’agressivité tout comme un appel à jouer. La peur est aussi très fréquente, notamment chez les chiens qui croisent rarement d’autres congénères.
Tous ces comportements restent mauvais pour le chien. Cela témoigne d’un mal-être ou de sentiments négatifs. Bien souvent, il va falloir traiter le problème à la racine pour le soigner.

Le collier anti-aboiement : une réponse qui ne fait pas tout

La première réaction des maîtres est souvent d’acheter un collier anti-aboiement. Ces colliers, quand le chien se met à aboyer, envoient des stimulations. Ces stimulations peuvent être électrostatiques, sonores ou même des jets de spray à la citronnelle. Ils ont des résultats satisfaisant. Beaucoup de chiens modifient en peu de temps leur comportement. La souffrance infligée par les colliers est relativement faible. On est bien loin des instruments de torture que certains imaginent. Toutefois, il existe des solutions alternatives qui marchent très bien.

Comprendre le comportement pour traiter le mal

En déterminant exactement la cause, les mesures correctives sont facilitées. Ainsi, si le chien aboie quand il est seul par anxiété, le maître a tout intérêt à ce que la routine matinale ne ressemble pas à une préparation de séparation.
Si le chien a peur dehors, des maux rassurants, des petites caresses et des moments plus réguliers avec d’autres chiens lui permettront d’être mieux sociabilisés.
Pour vous aider à déterminer les causes, n’hésitez pas à demander à votre vétérinaire. Il pourra vous aider à mieux comprendre ce qui se passe dans la petite tête de votre chien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*