Focus sur le terrier écossais

En adoptant cette race de chiens, il importe d’en connaître les principaux caractères afin de mieux l’éduquer. Quelles sont ses caractéristiques et qu’en est-il de son alimentation? Éduquer un chien ne se trouve pas facile, il faut au maître de la méthode et surtout beaucoup de connaissances de son chien. Cette race est un choix particulier de par son apparence, son caractère. Aussi surnommé “Scottie” il s’agit d’un chien à fort tempérament et d’un charme authentique.

Quel est son caractère?

Une famille adopte un chien qui correspond à leur environnement, à leur propre caractère. Ainsi, il importe de définir ses besoins avant d’adopter un chien, car il concerne ici d’un membre à part entière de la famille. Ceci que l’on souhaite un chien de garde ou un chien de compagnie. On doit savoir que le terrier écossais est doué d’une intelligence qui le rend confiant, on peut l’interpréter comme têtu selon le cas. Pour le dresser, il lui faut un maître ferme sachant lui imposer sa façon de faire. Le Scottie est de caractère vif, fougueux et actif. Un environnement spacieux lui convient le mieux. Et s’il doit vivre en appartement, le mieux est de disposer d’un parc à proximité. Ses origines de chien de chasse rebellent contre le concept du “chien de salon”. Cela dit, d’humeur égal il n’est pas agressif et peut très bien se montrer affectueux.

Comment est-il?

On reconnaît un terrier écossais par sa robe et sa taille. Doté d’une robe fournie, de poil dur et rêche. De petite taille, mais robuste, ce type de chien possède des membres plutôt courts rendant ainsi son corps plus imposant. Une tête de forme rectangulaire et des oreilles bien dressées au sommet. Une silhouette de 8 kg à 10 kg le long d’une taille de 25 cm à 28 cm au garrot. Une constitution qui le fait paraître quelques fois en surpoids. Sa fourrure épaisse est composée d’un poil double: une couche de poil de couverture dur, long et une couche de sous-poil court, doux. Une expression vit grâce à ses yeux un peu rapprochés et légèrement enfoncés, en amande. Avec une queue pas très longue qui peut être droite ou courbée, épais à sa racine pour s’affiner à son bout.

Le nourrir et le soigner

Un chien se traduit comme une responsabilité pour son maître en plus d’être un bon compagnon. Mis à part le promener et s’amuser avec lui, le terrier écossais a besoin de repas équilibré et de soins particuliers. Il faut bien le nourrir pour compenser ses tendances à se dépenser en courses et à remuer partout. Cela dit il importe d’imposer une ration, car sa corpulence lui confère une tendance à l’obésité. Quant à son toilettage, un brossage régulier est indispensable suivi d’une épilation une à deux fois par an. Il s’agit d’un chien qui perd peu de poils aussi un shampoing régulier lui est surtout avantageux.