alimentation
Nutrition

Alimentation du lapin : que faut-il lui donner à manger ?

Le lapin est un animal herbivore dont l’alimentation doit être principalement composée de végétaux. Cependant, tous les aliments ne se valent pas et certains peuvent même être dangereux pour sa santé. Découvrons ensemble ce que vous pouvez donner à manger à votre lapin pour lui assurer une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins.

Du foin à volonté

Le foin constitue la base de l’alimentation du lapin. Il doit être disponible à volonté et représenter au moins 80% de son alimentation quotidienne. Le foin apporte les fibres indispensables au bon fonctionnement du système digestif du lapin et favorise l’usure naturelle de ses dents qui poussent en continu.

Optez pour un foin de qualité, sec et sans moisissures. Un foin de prairie, comme le foin de Crau, riche en graminées et en plantes aromatiques, est particulièrement recommandé. Renouvelez le foin tous les jours pour qu’il reste toujours appétissant pour votre lapin !

De l’herbe fraîche

En complément du foin, vous pouvez offrir de l’herbe fraîche à votre lapin. Si vous avez la chance d’avoir un jardin, laissez gambader votre boule de poil (en le surveillant bien). L’herbe lui apportera des nutriments essentiels et stimulera son activité de broutage, naturelle chez les lapins.

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez aussi cueillir de l’herbe non traitée, loin des zones de promenade des chiens et des bords de route pour éviter les contaminations.

Introduisez progressivement l’herbe fraîche dans l’alimentation de votre lapin pour habituer son système digestif. Commencez par de petites quantités et observez sa digestion. Si tout se passe bien, vous pouvez augmenter peu à peu les portions. Lavez soigneusement l’herbe avant de la donner pour éliminer d’éventuels parasites.

Fruits et légumes en petite quantité

Les fruits et légumes ne sont pas indispensables dans l’alimentation du lapin mais peuvent être donnés en petite quantité comme friandise. Ils apportent des vitamines, des minéraux et de l’eau mais sont pauvres en fibres. Limitez-les donc à environ 10% de la ration quotidienne.

Privilégiez les légumes riches en fibres comme les carottes, les endives, le céleri ou le fenouil. Évitez les légumes trop riches en glucides, qui peuvent provoquer du diabète et du surpoids. Côté fruits, optez pour des petits morceaux de pomme, de poire ou de banane une à deux fois par semaine maximum.

À éviter absolument

Certains aliments sont à proscrire totalement de l’alimentation du lapin car ils peuvent être toxiques, même à faible dose. C’est le cas de l’avocat, de l’oignon, de l’ail, du chocolat ou encore des agrumes. Ces aliments contiennent des substances nocives pour le foie et les reins du lapin.

Évitez également les aliments industriels pour lapins de type « muesli » qui contiennent souvent trop de céréales et pas assez de fibres. Même s’ils en raffolent, les mélanges de graines sont aussi à proscrire car ils sont trop riches en sucres et favorisent les carences. Enfin, ne donnez jamais de pain ou de laitages à votre lapin, son système digestif n’est pas adapté pour les digérer.