Des friandises faites-maison pour les chiens et les chats

Ce n’est un secret pour personne, tout le monde adore prendre soin de son animal de compagnie. Véritable ami au quotidien, nous souhaitons tous offrir à nos compagnons à quatre pattes ce qu’il y a de meilleur, que ce soit en matière de jouet, d’éducation, de nourriture ou de friandises.

La nourriture pour chiens et chats s’est grandement diversifiée depuis quelques années. Un bond impressionnant a été fait dans la direction de la qualité. En effet, on peut maintenant trouver des produits bio, sans gluten et spécifiques à chaque animal.

Néanmoins, une nouvelle tendance est en train de se démocratiser : le fait-maison. De plus en plus de maîtres s’intéressent à ce que mange leur animal et préfèrent donc, en conséquence, fabriquer eux-mêmes leurs friandises pour savoir ce qu’il y a dedans. Du coup, au lieu de les acheter en grande surface ou en animalerie, on pourrait leur concocter des gourmandises. Parfait pour connaître la composition de ce que mangent nos animaux et éviter les aliments qui ne leur conviennent pas.

A quoi servent les friandises pour animaux ?

Avant de se lancer dans la confection de friandises, il convient de savoir à quoi elles servent exactement. Premièrement, il est important de rappeler qu’une friandise ne remplace pas un repas. Du coup, pour le bien-être de l’animal et le maintien d’une bonne relation avec son maître, la friandise ne doit pas être trop fréquente et ne doit pas se substituer à l’alimentation. En effet, elles sont souvent plus appétentes que la nourriture quotidienne et sont, en conséquence, moins bonnes en grande quantité. Si on les donne d’abord pour faire plaisir à son animal et renforcer le lien affectif qui nous unit à lui, les gourmandises peuvent aussi servir à autre chose. Lorsque l’on souhaite éduquer son chien ou son chat, elles sont données en récompense. Ensuite, elles peuvent être utilisées pour redonner goût à la nourriture à un animal malade. Et pour finir, certaines friandises ont une double action et permettent d’améliorer l’hygiène bucco-dentaire de notre compagnon.

Quels ingrédients utiliser et éviter ?

Même si les friandises restent occasionnelles, il faut les confectionner avec soin en prenant en compte les besoins de nos animaux de compagnie. Du côté des ingrédients, il faut privilégier la viande, les féculents et les légumes et veillez à la teneur en matières grasses et en sucre. Même s’ils sont faits-maison, ces petits gâteaux ne doivent pas être donner en trop grosse quantité pour éviter tout risque d’obésité. Enfin, on ne donne pas la même chose aux chiens et aux chats, on doit donc adapter nos recettes. Pour finir, il faut être très prudent sur l’utilisation de certains ingrédients qui peuvent être dangereux pour nos amis les bêtes.

On évite donc :

  •         L’avocat : qui peut être mortel. Il contient un élément toxique qui peut causer des difficultés respiratoires et endommager les organes internes de notre animal.
  •         Le chocolat : c’est bien connu, le chocolat est interdit pour les chiens. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il l’est tout autant pour les chats. En effet, il contient de la théobromine qui n’est pas bien digéré par les chiens et les chats. Pire, il affecte leur système nerveux et peut même leur être fatal. Le chocolat noir et celui à cuire sont les plus dangereux.
  •         Les oignons et l’ail : ils sont toxiques pour le sang de nos amis à quatre pattes. Les composés contenus dans l’ail et l’oignon détruisent les globules rouges et stoppent le transport de l’oxygène dans le sang.
  •         Le lait : malgré les idées reçues, le lait n’est pas bon pour les chats. En effet, une fois sevré, l’animal est incapable de digérer le lactose car il ne produit pas assez de lactase (enzyme capable d’assurer sa digestion). Du côté des chiens, c’est la même chose, ils développent une intolérance aux produits laitiers.
  •         Le raisin et les fruits à pépins : qu’il soit sec ou frais, le raisin peut être mortel pour les chiens et les chats. Il semblerait qu’il soit toxique à partir de 4g par kilo de pesé par l’animal (pour le raisin sec). Les noyaux d’abricots, de pêches, de poires et de cerises contiennent du glycoside cyanogène, une toxine végétale toxique pour les chats.
  •         Le café : Le café est un parfait stimulant pour nous autre humain mais pour les animaux il accélère considérablement le rythme cardiaque. Une faible quantité de caféine suffit à empoisonner un félin et nuire gravement à la santé d’un chien.
  •         Le sel : il entraîne une déshydratation importante qui peut être fatale à nos compagnons à quatre pattes. Même si le chat raffole du thon en boîte, il n’est pas conseillé de lui en donner trop souvent. En effet, il contient beaucoup trop de sel et peut engendrer des problèmes rénaux.
  •         Les noix : Elles contiennent trop de phosphore qui rend leur digestion difficile pour de nombreux animaux. Les noix de macadamia sont particulièrement dangereuses pour les chiens, elle entraîne de fortes fièvres, une accélération du rythme cardiaque, des tremblements et des affaiblissements.
  •         La pâte crue : Formellement interdite pour les chiens, la levure contenue dans la pâte provoque un gonflement de l’estomac et, dans les cas les plus graves, une perforation de celui-ci.
  •         Les marrons : Lors de la promenade du chien, il faut l’empêcher de jouer avec les feuilles, les bourgeons et les fruits du marronnier qui peuvent être responsables d’intoxication.

Pour maintenir le bon équilibre alimentaire de nos chiens et de nos chats, il est tout à fait possible de confectionner nous-même leur alimentation et leurs friandises. Néanmoins, il convient de faire attention aux aliments utilisés et de veiller à prendre des aliments sains et variés. Le « fait-maison » pour nos amis les bêtes se démocratise de plus en plus. Outre les friandises et l’alimentation, il est aussi possible de fabriquer ses propres jouets et son propre shampoing pour le plus grand plaisir de nos chiens et chats.