Divers

La meilleure façon de transporter des poissons d’aquarium ?

Après avoir fait l’achat de petits poissons d’aquarium, la prochaine étape est de les transporter chez soi. Pour le faire, il est primordial de bien choisir le contenant qui servira à cet effet. En savoir plus dans cet article pour un transport sans stress.

Choisir parmi les différents contenants proposés pour leur transport

Que l’on décide d’acheter des poissons ou que l’on a pour projet de déménager, c’est au niveau de leur transport qu’il faut bien étudier. Ainsi, pour un transport sécurisé, on a le choix parmi plusieurs contenants. D’abord, il y a le bac en plastique. Il est parfait pour transporter toutes les petites espèces de poissons. Il suffit de disposer de la ouate de perlon dans le fond pour qu’elles puissent s’accrocher pendant le transport. Ensuite, la glacière est aussi une autre option. C’est le contenant idéal pour des volumes variés. De plus, elle est opaque et isotherme. Il suffit d’adapter sa taille à celle des poissons et à la quantité transportée.

Mais ce n’est pas tout, le seau est également un choix possible. Il est pratique pour transporter un gros poisson ou plusieurs petits sur de courtes distances. Et pour finir, utiliser un sac à poisson de haute qualité est aussi une bonne idée. C’est une solution de transport sûre. On a le choix entre deux types de sacs. D’une part, il y a le modèle aquariophile classique qui est fourni par l’animalerie lors de l’achat du poisson. D’autre part, on retrouve le modèle aquariophile américain qui est largement utilisé pour ramener les poissons de régions ou venant de départements lointains. Cliquez-ici pour commander en ligne ces différents contenants.

Quelques points à savoir pour le transport de poissons en toute sécurité

Lorsqu’on est amené à transporter des poissons vivants, il faut tenir compte de quelques gestes simples pour réussir leur transport. L’objectif est d’assurer le bien-être de ces êtres vivants et d’adopter les mesures correctives adaptées en fonction de la durée du transport. Ainsi, différents paramètres sont à considérer. Pour commencer, il est bien sûr essentiel de choisir un contenant protecteur. Pour cela, en choisir un avec une épaisseur optimale et fabriqué avec un matériau de qualité est recommandé. Ensuite, il faut de l’eau de bonne qualité. Pour cela, il est impératif d’éviter le limon, les particules en suspension et les produits chimiques polluants.

À part cela, il est conseillé de surveiller la composition chimique de l’eau puisqu’elle varie de manière progressive au cours du transport. C’est pourquoi l’oxygène dissous, le gaz carbonique, l’ammoniaque et le pH sont à surveiller en cas de transport de longue durée. Mais ce n’est pas tout, en ce qui concerne la température de l’eau, elle est à ne pas négliger. Il est essentiel de ne pas exposer les poissons à de brusques changements de température. L’idéal est de les acclimater progressivement, par plage de 20 minutes pour une différence de 5°C. Enfin, il est conseillé de mettre les poissons à l’obscurité et à l’abri des chocs pour minimiser leur stress et favoriser un environnement propice à leur bien-être.